la danse africaine en Afrique et en France c'est différent

la danse africaine en Afrique et en France c'est différent

La danse africaine peut être commencée dès que nous en avons envie, même enfants. C'est une activité très physique, qui demande beaucoup d'énergie et de concentration. Pour s'enrichir personnellement, je conseille de pratiquer en cours réguliers dans la semaine et de faire des stages en complément car on a toujours à découvrir et à se perfectionner, surtout si nos origines sont loin du continent africain.
J'ai découvert et pratiqué cette danse traditionnelle avec les entraînements traditionnelles pendant deux années en Afrique. Avec 4 heures de danse le matin et en fin de deuxième année, 2 heures l'après-midi ou 1 footing.
Conclusion : superbe expérience, trop courte. Efficacité garantie pour brûler les calories avec la chaleur africaine + les efforts physiques et de mémorisation, le TOP.
Actuellement, depuis mon retour en France, je danse au cours de Serge Gnoko (professeur et chorégraphe professionnel) à Montélier mais pas assez après cette expérience inoubliable.
Nous souhaitons organiser, avec l'association de Montélier la Cie Zaza,
Ecole de danse africaine, un stage traditionnel en Côte d'Ivoire en 2007.

Lisa
 


posté le 30-07-2006 16h15 par lisa
 
 
Répondre au message
Pour poster des commentaires sur ce sujet vous devez obligatoirement vous enregistrer en tant que noombanaute.

la danse africaine en Afrique et en France c'est différent
Mail Noombanaute :   Mot de passe :
 
 
Retour au forum





Noomba est noté 8,9/10 selon 3834 avis -