Judo : Sanctions

Définition du Judo
Le judo est un art martial d'origine japonaise, fondé par Jigoro Kano en 1882. Il se compose pour l'essentiel de techniques de projection, de contrôle au sol, d'étranglements et de clefs. Le lieu où l'on pratique le judo s'appelle le dojo. Les judokas portent une tenue en coton renforcée appelée judogi, souvent appelée à tort kimono, qui est le nom générique de la tenue traditionnelle japonaise.

Articles techniques traitant du Judo
Sanctions
Les SHIDO s’accumulent : le premier donne un KOKA à l’adversaire, le suivant un YUKO en éliminant le KOKA, le troisième un WAZA-ARI en éliminant le YUKO et le quatrième est éliminatoire (au moins du combat, pas forcément de la compétition). Les SHIDO sont donnés principalement pour des fautes de type : non combativité (passivité), refus du combat (fuite ou sortie volontaire de la zone de combat), attitude excessivement défensive (bras tendus, buste complètement plié vers l’avant, saisie du judogi particulière non suivie d’une attaque), fausse attaque (et non tentative avortée qui fait partie du combat), gestes interdits (doigts à l’intérieur de la manche, membre sur le visage de l’adversaire, ...). Les HANSOKU-MAKE sont donné soit par accumulation de 4 SHIDO, soit après un geste contraire à l’esprit du judo, ce qui peut signifier la non prise en compte de l’arbitre, des remarques faites à celui-ci ; soit après une action mettant en danger l’adversaire ou soi-même. Les gestes dangereux sont nombreux mais faciles à éviter si le pratiquant recherche l’efficacité avant tout.


Liens externes à visiter
Concernant le Judo
Liste des clubs de Judo (313)
Agenda du Judo (0)






Noomba est noté 8,9/10 selon 3834 avis -