Parapente : description détaillée

Définition du Parapente
Le parapente est un aéronef dérivé du parachute. De nos jours son utilisation, qui constitue un loisir, un mode de transport et/ou un sport, est indépendante du parachutisme. Un parapente est composé d'une aile, d'une sellette, de suspentes, de deux commandes et souvent d'un dispositif d'accélération utilisable aux pieds. Le parapentiste ne se jette pas d'un aéronef mais commence son départ sur un point fixe.

Articles techniques traitant du Parapente
Description détaillée
Le parapente est un aéronef dérivé du parachute. De nos jours son utilisation, qui constitue un loisir, un mode de transport et/ou un sport, est indépendante du parachutisme. Un parapente est composé d’une aile, d’une sellette, de suspentes et de deux commandes.

Aile
L’aile est fabriquée à partir d’un tissu résistant et léger. Elle est composée de « caissons » dans lesquelles l’air s’engouffre afin de lui donner sa forme. L’aile est profilée comme une aile d’avion, ce qui génère la portance du parapente. Cette force, qui s’oppose à la gravité, permet au parapentiste d’ avoir une vitesse de chute (verticale) de 1 mètre par seconde alors qu’il avance horizontalement de 7 mètres à chaque seconde pour les parapentes de début à plus de 9 mètres par seconde pour les voiles de compétition (soit une finesse de 7 à plus de 9). L’avant de l’aile est appelé le bord d’attaque et l’arrière le bord de fuite. Le bord d’attaque est le côté par lequel l’air entre dans les alvéoles de l’aile. La partie supérieure est appelée l’extrados et la partie inférieure l’intrados.

Sellette
La parapentiste est assis dans une sellette et attaché à celle-ci par des sangles.

Suspentes
L’aile est reliée à la sellette par les suspentes et les élévateurs. Les suspentes sont de fines ficelles dont le cœur est souvent constitué en kevlar et qui sont cousues en de nombreux points de l’aile. Les suspentes ont deux fonctions. Premièrement, en raison des différentes longueurs de chacune d’elles, elles impriment un profil à l’aile ce qui lui conférera ses caractéristiques de vol. Deuxièmement, les suspentes sont reliées par des maillons rapides à des élévateurs qui eux-mêmes sont reliés à la sellette par des mousquetons de sécurité. Une suspente peut supporter un poids d’env. 80 à 100 kg avant de se rompre. La multiplicité des suspentes permet en théorie de faire supporter plusieurs milliers de kilogrammes à l’aile. Les suspentes sont néanmoins fragiles et il n’est pas rare qu’au décollage un accrochage dans une racine ou un caillou saillant entraîne la rupture d’une entre-elles.

Commandes (ou frein)
Les commandes (aussi appelées -à tort- freins) permettent de diriger le parapente. Il y en a deux, une à gauche et une à droite. La commande gauche est reliée à quelques suspentes cousues sur la partie gauche du bord de fuite. Ainsi, lorsque le parapentiste tire sur la commande gauche, la partie gauche du bord de fuite descend, ce qui ralentit la partie gauche de l’aile et fait tourner le parapente à gauche. Et inversement du côté droit.


Liens externes à visiter
Concernant le Parapente
Liste des clubs de Parapente (110)
Agenda du Parapente (0)






Noomba est noté 8,9/10 selon 3834 avis -