Parapente : Vitesse

Définition du Parapente
Le parapente est un aéronef dérivé du parachute. De nos jours son utilisation, qui constitue un loisir, un mode de transport et/ou un sport, est indépendante du parachutisme. Un parapente est composé d'une aile, d'une sellette, de suspentes, de deux commandes et souvent d'un dispositif d'accélération utilisable aux pieds. Le parapentiste ne se jette pas d'un aéronef mais commence son départ sur un point fixe.

Articles techniques traitant du Parapente
Vitesse
Le parapentiste peut également faire varier la vitesse de l’aile en actionnant les deux freins en même temps. S’il relâche à fond les deux freins, il ira à la vitesse maximum (non accélérée). Mais la meilleure allure est en finesse maximum, c’est-à-dire le meilleur compromis entre taux de chute (vitesse de chute à l’intérieur de la masse d’air, qui peut elle-même se déplacer vers le haut ou le bas) et vitesse horizontale. C’est en finesse maximum que le parapentiste peut aller le plus loin possible (il faut cependant tenir compte du vent et adapter sa vitesse : plus vite face au vent et inversement). Elle est obtenue par une certaine position des freins et dépend des caractéristiques aérodynamiques de l’aile. Si le parapentiste ralentit encore sa vitesse, son taux de chute augmente et il risque le décrochage. Le décrochage est une perte de la portance dûe à une vitesse trop faible. L’aile ne vole plus. L’aile reprendra facilement de la portance si c’est une aile école (aile d’apprentissage) mais avec une aile performante ou de compétition cela peut s’avérer très délicat. Les ailes actuelles disposent en outre d’un accélérateur qui actionné par les pieds permet d’accroitre encore la vitesse. Il faut cependant savoir que la vitesse rend l’aile plus sensible aux turbulences.


Liens externes à visiter
Concernant le Parapente
Liste des clubs de Parapente (111)
Agenda du Parapente (0)






Noomba est noté 8,9/10 selon 3834 avis -