Interview d'Irina Kazakova (Marraine Noomba Sport en Marathon).

Interview d'Irina Kazakova
Vainqueur dans plus de 100 compétitions internationales de marathon.

Nom : Kazakova
Prénom : Irina
Date de naissance : 11 octobre 1969
Nationalité : Française
Ville de résidence : Pertuis
Taille : 1m64
Poids : 50 kg
Profession : sportive professionnelle
Site Web : www.runirina.com
Que penses-tu du projet Noomba SPORT ?
C'est une excellente idée car ce projet favorise la communication entre tous les sportifs, quel que soit leur niveau, et aussi il rapproche différentes disciplines.
Pourquoi as-tu accepté d'être parrain de Noomba Sport ?
Parce que je suis passionnée de sport en général, pas seulement de course à pied, et car je trouve le principe de Noomba Sport très intéressant. En plus, si je peux faire faire découvrir mon sport à de nouveaux adeptes, tant mieux !
As-tu un message à adresser aux responsables des clubs inscrits sur Noomba SPORT, dans ta discipline ?
Merci à tous ceux qui encadrent et forment les jeunes dans les clubs ! Si vous n'existiez pas, il n'y aurait jamais de champion.
Quelles sont tes plus grandes références sportives (niveau, grade, records…)
J'ai enregistré dans ma carrière plus de 100 victoires internationales mais, bien sûr, les succès sur marathon sont plus significatifs. Mon record est de 2h30'40'' et j'ai gagné les marathons de Venise (Italie), Vienne (Autriche), Interlaken (Suisse), 2 fois Lausanne (Suisse), Las Vegas (USA). J'ai aussi de nombreuses places dans les trois premières, dont, par exemple, trois fois au Marathon de Monaco. J'ai aussi gagné des courses prestigieuses comme Paris-Versailles, Marseille-Cassis ou Auray-Vannes…
A quel âge as-tu commencé ta discipline sportive ?
J'ai commencé par la pratique du patinage artistique dès l'âge de 6 ans, puis j'ai basculé vers l'athlétisme à l'âge de 16 ans.
Quelles sont les qualités nécessaires pour exceller dans ta discipline ?
Au début, on doit avoir une grande motivation puis être très têtu pour supporter une grosse quantité d'entraînement quotidien. Puis, pour rester performant, on doit être capable de faire la part des choses et de ne pas se laisser obnubiler par son sport, avoir aussi d'autres préoccupations.
Pourquoi as-tu choisi cette discipline ?
En fait, je n'ai pas vraiment choisi ce sport… Lorsque j'ai arrêté le patinage artistique, j'ai aussitôt gagné un cross scolaire et un entraîneur m'a convaincu d'aller dans son club. Ensuite, mes bons résultats m'ont poussé à continuer.
As-tu des partenaires privilégiés qui t'aident à te préparer lors d'une compétition ?
Tous mes partenaires m'aident et me soutiennent, en particulier mon club, AS Monaco, et mon sponsor principal, REEBOK.
Comment gères-tu ton stress en période de compétition ?
Avec l'expérience, on évite toutes les émotions trop fortes qui risquent de nous déstabiliser. On doit rester " zen " en toutes circonstances, quoi qu'il arrive. Si je ressens un gros besoin de me changer les idées, je n'hésite pas et trouve une activité ponctuelle qui n'a rien à voir avec mon sport.
As-tu un coach ou un entraîneur personnel, si oui, comment travaille-t-il ta préparation physique ?
Je m'entraîne seule depuis longtemps mais avec le soutien ponctuel de l'entraîneur qui m'a formée dans mon pays d'origine, la Russie. En cas de doute dans ma préparation, je le consulte par téléphone.
Quels sont tes plus grandes qualités et tes plus grands défauts ?
D'après moi, ma principale qualité est d'avoir la force et la volonté de me surpasser dans une situation donnée. Désolée, je ne trouve pas de grand défaut, mais je sais que j'en ai beaucoup de petits…
Vis-tu de ta discipline, si oui comment ?
Oui, car je suis une sportive professionnelle, j'ai gagné beaucoup de compétitions et j'ai des sponsors qui m'aident. Ceci dit, mes revenus sont très éloignés de ceux générés par des sports plus médiatiques comme le tennis ou le foot…
Quel est ton programme d'entraînement et à quel rythme ?
Après avoir déterminé un objectif, je prévois un programme de deux mois d'entraînement progressif pour arriver en forme à la date prévue. Les charges de travail évoluent progressivement quantitativement et qualitativement. Je prévois deux séances par jour et parfois, en préparation spécifique pour le marathon, il m'arrive de courir entre 35 et 38 km par jour.
As-tu un agent qui suit ta carrière sportive (nom, Tél., email) ?
Bruno Cavelier, BCavelier@wanadoo.fr
Pratiques-tu d'autres disciplines sportives ?
Non, faute de temps
Quelles sont, pour toi, les disciplines complémentaires à ton sport, et pourquoi ?
En cas de petit problème lié à la course à pied, la natation ou le vélo peuvent compléter efficacement un programme d'entraînement.
Quelles sont tes plus grandes joies et/ou déceptions sportives ?
Gagner une course qui constitue l'objectif fixé est toujours source d'une grande joie. La déception est généralement l'inverse, un échec alors qu'on s'était préparé avec beaucoup d'efforts et de sacrifices.
Diriges-tu et/ou enseignes-tu dans un club sportif, si oui lequel (avec coordonnées) ?
Non
Parle-nous de ton régime alimentaire : (hors compétition et/ou pendant la compétition)
Je n'ai pas de régime particulier mais je veille à avoir une alimentation équilibrée, peu riche en matières grasses cuites et sucres rapides. En fait, mon alimentation est proche de ce qu'on appelle le régime crétois.
Prends-tu des compléments alimentaires ?
En période d'entraînement, je prends des minéraux de manière régulière car mon sport implique une grande déshydratation, donc déminéralisation. Si je traverse une période de fatigue, je prends des antioxydants.
Fais-tu des régimes alimentaires régulièrement ?
Non, jamais !
Penses-tu qu'une bonne connaissance des nutriments soit nécessaire à la pratique de ton activité ?
Oui, c'est essentiel pour une discipline dont la pratique est basée sur une grosse dépense énergétique.
Retour Envoyer à un ami Imprimer cette page23281 visites depuis le 12-10-2005





Noomba est noté 8,9/10 selon 3834 avis -