Tennis : Histoire

 October 2019 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Définition du Tennis
Le tennis est un sport qui consiste, pour 2 ou 4 joueurs munis de raquettes, à envoyer une balle par-dessus un filet dans les limites du terrain appelé “court”.

Articles techniques traitant du Tennis
Histoire
1415. Conséquence de la bataille d’Azincourt, le duc d’Orléans est emprisonné pendant deux décennies en Angleterre. À l’occasion de cette captivité à Winfield dans le Norfolk, le duc introduit le jeu de paume en Angleterre qu’il pratique quasi quotidiennement. Quatre siècles plus tard, le descendant du chatelain de Winfield, Walter Clopton Winfield, invente le tennis en adaptant le jeu de paume sur herbe. Le tennis prend d’ailleurs en Angleterre le nom Lawn Tennis (tennis sur herbe) tandis que le jeu de paume est désigné sous le nom Real Tennis (vrai tennis). Le mot « tennis » lui-même provient de l’avertissement « Tenez ! » que donnait le lanceur de balle au départ d’un échange au jeu de paume. 23 février 1874. L’Anglais Walter Clapton Wingfield dépose un brevet pour l’invention d’un nouveau sport : le « sphairistike ». De fait, Wingfield s’appuie sur le jeu de paume et l’invention du caoutchouc qui permet de réaliser des balles pouvant rebondir sur l’herbe. Le sphairistike est le chainon manquant entre le jeu de paume et le tennis. Le 16 juillet 1877 se déroule la finale de la première édition du Tournoi de Wimbledon de tennis devant 200 spectateurs. L’Anglais Spencer Gore s’impose en simple hommes (24 participants). À l’occasion de ce tournoi, les règles du sphairistike de Wingfield sont modifiées par les organisateurs qui deviennent, de fait, et pendant une décennie, la seule autorité en matière de tennis. La France, jadis terre d’élection par excellence du jeu de paume, n’attend pas longtemps pour succomber aux charmes du tennis prôné par Wimbledon. Dès 1878, le premier club de tennis est fondé en France à Dinard. Dans le même temps, les premières parties ont lieu en Australie. Les Américains mettent en place en 1881 un tournoi imitant celui de Wimbledon ; c’est l’ancêtre de l’US Open. La France attend 1891 avant de disputer son premier tournoi national (futur Tournoi de Roland-Garros) ; 1905 pour les Australiens (futur Open d’Australie). Ces quatre grands tournois constituent les rendez vous majeurs du calendrier. Le Grand Chelem consiste à remporter les quatre open la même année. Tranchant clairement avec l’individualisme du tennisman, la Coupe Davis propose, dès 1901, un rendez-vous par équipe nationale. Les quatre nations qui hébergent les tournois du Grand Chelem dominent également le palmarès de la Coupe Davis. La version féminine de la Coupe Davis est la Coupe de la Fédération, mieux connu aujourd’hui sous le nom de « Fed Cup ». La rivalité, jadis très vive, entre amateurs et professionnels, ne permis pas, pendant longtemps d’établir d’incontestables classements de meilleurs joueurs. À l’extrême fin des années 1960, la ségrégation entre pros et amateurs vole en éclat ; c’est l’ère «Open». Parallèlement à ce mouvement, des structures se mettent en place afin de constituer un calendrier régulier. La fondation de l’ATP, association des joueurs, est importante. La clairvoyance de dirigeants comme Philippe Chatrier, président de la Fédération International de Tennis au début des années 1980, est également déterminante. Sous leur impulsion, le tennis quitte son habit de « sport de riches » pour devenir un sport populaire. Wimbledon reste un bastion du conservatisme. Tandis que tous les autres tournois autorisent désormais le port de vêtements colorés aux joueurs, le Tournoi de Wimbledon maintient l’obligation de la tenue blanche. Le tennis féminin est magnifié par la divine Suzanne Lenglen, qui fut sans conteste la première vedette féminine du tennis. Malgré ce précédent, le tennis féminin peine ensuite à s’affirmer et il faut attendre les années 1960 pour voir des joueuses influer sur le cours des évènements. À l’image des garçons, les filles mettent en place un circuit professionnel qui peine à s’établir. La WTA installe définitivement le tennis féminin professionnel.


Liens externes à visiter
Concernant le Tennis
Liste des clubs de Tennis (121)
Agenda du Tennis (0)