Sacai : quand l’art japonais se mêle au marché des sneakers

Fondée en 1999, la marque sacai est aujourd’hui un incontournable de la mode moderne. Ses designs uniques et ses multiples associations avec la grande marque Nike ont permis à sacai de devenir une marque de mode reconnue. Mais pourquoi cette marque japonaise plaît-elle autant ?

Qu’est-ce que le sacai ?

Le lancement de la marque sacai

La marque SACAI a été créée par Chitose Abe en 1999. Après plusieurs années d’expérience dans l’univers de la mode japonaise, elle quitte « Comme des Garçons » pour lancer sa propre marque. Le nom de la société est une variante de son nom de jeune fille « Sakai ». Au début, elle a décidé de produire des tricots pratiques, les premières pièces étant faites à la main à Tokyo par Chitose. Elle a géré la marque seule pendant environ trois ans, puis a décidé d’embaucher Chiko Hashimoto comme première employée. SACAI s’est développée lentement, mais depuis 2000, elle commence à se faire connaître lorsque des boutiques telles que Colette et Barneys New York à Paris ont acheté des articles sacai.

Les premières présentations à Paris

La fin des années 2000 marque un changement pour Chitose Abe. Elle décide de créer des vêtements pour hommes et l’a présenté à la semaine de la mode de Paris entre 2008 et 2010. En 2011, sacai organise son premier défilé de mode à Paris et depuis, la marque a connu une croissance fulgurante. Les clients occidentaux ont finalement découvert SACAI et la première boutique phare de la marque a ouvert à Aoyama, à Tokyo. En 2017, SACAI a repris pour un temps la moitié supérieure du magasin Colette à Paris, en l’appelant Jardin SACAI. La marque y stocke ses collations et ses pièces exclusives afin de renforcer sa position globale dans l’univers de la mode. Les marques qui ont également contribué au réaménagement du magasin sont Balenciaga, Saint Laurent, Thom Browne et Chanel.

L’essor de la mode masculine

La première collection de vêtements de sacai, lancée en 2009, n’a pas immédiatement attiré l’attention du grand public. C’est avec la collection automne/hiver de 2014, que la marque lance un style très original. Cette année marque aussi les premières associations avec deux marques de chaussures : 

  • Clarks pour des bottes du désert ;
  • Vans avec des modèles Sk8-His et Old Skools.

Sacai s’associe à Nike 

Le début de la collaboration entre SACAI et Nike

En 2015, SACAI et Nike collaborent entre eux pour lancer une collection combinant les styles des deux marques. Les vêtements de sport emblématiques de Nike, tels que les vestes de survêtement et les survêtements, ont été réimaginés par Abe avec des couleurs vives. Cette collaboration avec Nike Lab a été une énorme réussite pour SACAI et a augmenté l’exposition mondiale de la marque. En 2019, les deux marques présentent la fameuse collection Blazer With The Dunk, qui associe le design de la Nike Blazer et de la Nike SB Dunk au savoir-faire SACAI. La chaussure comporte deux fois plus d’éléments qu’une chaussure classique, notamment des doubles languettes. A partir du même principe, ils ont lancé la LDWaffle la même année, en utilisant la Nike Waffle Daybreak et la Nike LDV Fusion pour créer un nouveau concept réussi.

Des partenariats permanents avec des marques renommées

En 2017, The North Face débute sa collaboration avec SACAI. D’une part, The North Face s’est efforcé de rajeunir sa clientèle, tandis que SACAI a acquis une reconnaissance significative au niveau mondial. Toujours en 2017, SACAI continue sa collaboration avec Fragment Design pour produire des designs Chuck Taylor pour Converse. En plus de ces diverses collaborations, Chitose Abe continue de lancer ses propres collections très appréciées tout en renforçant son partenariat étroit avec Nike. Naomi Osaka, la joueuse de tennis numéro un au monde, porte des vêtements de tennis SACAI x NikeCourt en édition limitée lors de l’US Open 2020. Ainsi, grâce à une progression lente et régulière au cours des dix premières années, SACAI est devenu un leader dans le monde de la mode. Avec son style de design unique, elle a fait le bon choix pour imposer sa légitimité et devenir une des grandes marques de luxe.

Le sacai de nos jours 

Sacai poursuit son partenariat avec la marque Swoosh en 2022, puisqu’elle travaille sur la silhouette phare de la marque, Cortez. Malgré quelques faux pas en cours de route, comme le coloris plutôt douteux de la Nike Blaze Low sortie en 2021, Chitose Abe est revenu à ses racines avec cette nouvelle collaboration.

Rétro et futuriste coexistent dans Cortez x Sakai, un savant mélange de conservation d’une paire et d’ajout d’une touche innovante. La Cortez x Sakai arborera la couleur Forest Gump, sans doute la couleur la plus célèbre de la silhouette. Il s’agit d’une première pour Sacai, qui, par le passé, a construit sa coloration à partir de rien.

En termes de conception, elle intègre des éléments communs. C’est-à-dire le double des éléments d’une Cortez typique.

Pourquoi le street art japonais plaît autant ?

A la découverte du streetwear japonais

Pour comprendre ce qu’est le streetwear japonais, il est nécessaire d’évoquer son histoire. Il s’agit de ses origines, mais également de son évolution. Le début de cette mode japonaise remonte à plusieurs décennies. Pour être précis, il a commencé avec la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les soldats américains s’étaient auparavant installés au Japon. En conséquence, la culture américaine a progressivement fusionné avec la culture japonaise. Ce mélange a donné naissance à une nouvelle génération de jeunes Japonais. Ils sont responsables du développement du mode de rue au Japon. Pour distinguer cette mode du streetwear occidental, il faut considérer non pas le design des vêtements, mais les individus qui les portent. Le mode de rue japonais continue d’évoluer dans le monde entier.  Ce style s’est rapidement répandu parce que les designers ont fait preuve d’imagination pour adapter les motifs américains à la culture japonaise.

L’originalité du streetwear japonais

Le streetwear au Japon présente ses propres particularités. C’est une mode qui offre une grande originalité dans ses créations. Ces particularités s’étendent non seulement aux couleurs, mais aussi aux formes. Déjà, le style a emprunté les codes du streetwear américain. Toutefois, cet emprunt a donné à la jeunesse japonaise une plateforme d’expression et de formation de sa propre individualité. Et pour différencier davantage le mode de rue japonais de celui du reste du monde, les Japonais ont incorporé des particularités dans leurs créations. C’est pourquoi cette mode japonaise fait des références au punk, au heavy metal et aux motos. Les visuels utilisés dans cette collection sont très différents du streetwear américain. Les graphismes sont tout aussi personnalisés et représentent cette mode typiquement japonaise. Le mode de rue japonais est un mélange de design oriental et occidental, caractérisé par des couleurs vives. C’est une mode qui offre confort et légèreté pour répondre aux besoins réels des citadins.

L’intégration du streetwear japonais

Si vous souhaitez intégrer la mode de rue japonaise, la première étape consiste à vous procurer les vêtements adaptés à ce style. Ils se distinguent par leur forme, leur motif et leur kanji. Les plus basiques sont les T-shirts surdimensionnés, les sweats à capuche et les pantalons larges mélangés aux vêtements traditionnels japonais. Ils peuvent être portés avec n’importe quel autre style de vêtements.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

Top articles